C'est une balade en images, démarrée il y a plus de 30 ans, qui s'amuse à saisir les situations quasi-universelles où nos contemporains se photographient les uns les autres, de Paris à Pékin, de Louxor à Bombay, de Austin à Dublin …

La plupart des photos montrent le photographe et son sujet, le moment et l'instantané du déclenchement. Pourtant quelques unes laissent planer le mystère sur le sujet. D'autres saisissent le moment d'avant, quand le photographe s'inquiète de son cadrage ou de la poussière sur son objectif, ou celui d'après, quand, satisfait, il relâche son attention et son appareil.

Toutes cependant résultent d'une proximité vécue, ressentie entre le photographe des photographes et le photographe photographié. Mise en abyme qui n'est jamais cruelle ou moqueuse mais où l'un se projette et se ressent dans l'autre et où parfois l'autre renvoie son regard à l'un, si bien qu'on ne sait plus, à la fin, qui est le photographe et le photographié. La variété des situations ainsi présentées n'en écarte qu'une seule, le selfie, cette démarche pour laquelle le photographié n'a plus besoin du photographe, posture égotique qui abolit le rapport social inhérent à la prise de vue photographique.

Et si le photographe devient parfois le photographié, dans une sorte d'auto-portrait, du moins a-t-il besoin ici du regard d'une tierce personne qui le regarde et qui lui renvoie, par le reflet de ses lunettes, sa propre image de photographe.

Cliquer sur une image pour afficher en diaporama.                                       Creative Commons - BY-NC-ND

Photos sous le régime de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Licence Creative Commons